Interview avec Surf, pendant que le Tsunami frappe la galerie Le Friche, rue Denoyez

by Demian Smith on March 3, 2013

Rue denoyez galerie le friche Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art belleville

 

Jorge Pomar, alias AMOR, alias SURF, est arrivé de Buenos Aires, une des cinq meilleures villes où faire du graffiti, pour s’exposer à la galerie Frichez nous la paix, rue Denoyez. On a réussi à avoir une courte interview avec lui. Mais d’abord, commençons par décrire l’exposition. La vidéo mentionnée se trouve à la fin de l’article.

L’exposition de cet artiste de rue et graffeur de Buenos Aires, également photographe et peintre muraliste, se termine cet après-midi à 17h. Jorge a également un espace vidéo (voir l’homme rampant dans un bunker), où l’on peut regarder un documentaire sur son travail et celui de ses compatriotes, et écouter ses réflexions éclairantes sur son expérience de graffeur dans les lieux publics.

Voici la description par Jorge Pomar, alias SURF, de l’exposition Surf 2012 :

Au cours de cette année, j’ai pensé qu’un tsunami allait détruire le monde, mais finalement ce n’est pas arrivé. Désormais, c’est une grande vague de changement qui est apparue, sur laquelle nous surfons. “Surf 2012″ est une compilation d’images qui parlent de l’univers, de la destruction, du chaos et des changements, dans les lieux publics et dans nos vies quotidiennes.

Rue denoyez galerie le friche Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art belleville

Parle nous de ta première expérience de graffiti. 

Ma première oeuvre était à deux patés de maisons de chez moi, à Buenos Aires, j’étais avec un ami surnomme “el Tolo”. J’ai peint des lettres d’un bleu-noir métallisé, la bande “G4″.

Pourquoi as-tu choisi de peindre dans la rue ? 

Je peins dans la rue car c’est facile d’y communiquer quelque chose très rapidement, et concrètement. C’est aussi un moyen d’expression et de manifestation, qui te permet de changer un endroit bien particulier comme tu le veux. C’est un moyen d’être libre pendant quelques minutes, et de te connecter avec ton moi intérieur très intensément.

Comment utilises-tu l’environnement quand tu crées à l’extérieur ? 

L’environnement et l’histoire sont très importants. Je pense que c’est très intéressant de dire quelque chose tout en faisant attention à l’environnement et à l’histoire d’un lieu. J’aime peindre dans des lieux choisis au hasard, ces lieux que tu aperçois en marchant dans la rue, et tout à coup tu vois une oeuvre sur un toit, un camion, un endroit très bien caché entre deux murs. J’aime plus particulièrement les maisons abandonnées et les entrepôts, car tu peux t’y détendre, peindre pendant longtemps, et avoir le temps de prendre de bonnes photos. Pour moi, la photo est la deuxième partie du graffiti.

Où as-tu peint à part Buenos Aires et Paris ?

J’ai peint en Espagne, en Belgique et en Angleterre, à New York, en Israël, à Budapest, en Turquie, en Allemagne, en Pologne, en République Tchèque, en Uruguay, au Brésil, à Cuba. J’ai beaucoup voyagé pour trouver des lieux où peindre.

Qu’est ce qui a influencé ton style ? 

Je suis inspiré par Pablo Picasso, Pollock, les graffitis old school de Los Angeles, les scènes de Paris, et par beaucoup d’écrivains allemands. J’aime beaucoup me lier aux gens de la scène street art du monde entier.

Qu’est ce que le street art représente pour toi ? 

Peindre n’importe où dans la rue est une façon de connaître quelqu’un, de connaître une ville, une culture. Tu te lies aux écrivains, aux gens qui passent, et il y a une situation différente qui se crée à ce moment précis, avec ce mur là. Faire du graffiti est quelque chose de magnétique, qui attire beaucoup de choses, très étranges parfois.

Quels sont tes autres projets pour 2013 ? 

Mes projets pour 2013 sont de peindre beaucoup, plus que jamais, et de commencer à enseigner le graffiti et la peinture aux enfants. Peut-être également de mélanger la danse du corps et la peinture dans un très grand espace.

Rue denoyez galerie le friche Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art belleville

Rue denoyez galerie le friche Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art belleville Rue denoyez galerie le friche Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art belleville

Rue denoyez galerie le friche Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art belleville

Rue denoyez galerie le friche Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art belleville

Rue denoyez galerie le friche Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art belleville

Street art Buenos Aires Rue denoyez galerie le friche Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art belleville

Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art Frichez nous la paix galerie graffiti paris rue denoyez belleville (10)

Buenos Aires street artist belleville Rue denoyez galerie le friche Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art belleville

Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art Frichez nous la paix galerie graffiti paris rue denoyez belleville (12)

Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art Frichez nous la paix galerie graffiti paris rue denoyez belleville (13)

Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art Frichez nous la paix galerie graffiti paris rue denoyez belleville (14)

Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art Frichez nous la paix galerie graffiti paris rue denoyez belleville (15)

Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art Frichez nous la paix galerie graffiti paris rue denoyez belleville (16)

Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art Frichez nous la paix galerie graffiti paris rue denoyez belleville (17)

Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art Frichez nous la paix galerie graffiti paris rue denoyez belleville (19)

Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art Frichez nous la paix galerie graffiti paris rue denoyez belleville (20)

Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art Frichez nous la paix galerie graffiti paris rue denoyez belleville (21)

Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art Frichez nous la paix galerie graffiti paris rue denoyez belleville (22)

Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art Frichez nous la paix galerie graffiti paris rue denoyez belleville (23)

Jorge Pomar-Surf-Buenos-Aires street art Frichez nous la paix galerie graffiti paris rue denoyez belleville (1)

Par LUZ LIQUIDA by ARTURO ROA

———-

 Pour le site de Jorge Polmar, c’est ici

———-

Galerie Frichez-Nous la Paix

22bis rue Dénoyez

Paris 75020

About the Author

Demian Smith starts out painting graffiti in the late ‘90s around Swiss Cottage in London, and ends up writing gossip journalism for the Daily Telegraph. Arrived in Paris in 2012 to establish Underground Paris.

  • A

    Ver,sentir, estas imagenes es ir descubriendo un mundo desconocido de alguien que uno cree que conoce, pero no es asi del todo.
    Elegir un camino asi , es VALIENTE por lo que hay que hacer en si mismo, y porque hay que saber sobreponerse a los alagos y las criticas. A

  • http://www.youtube.com/watch?v=--Zrdb2kT80 Benito

    Helpful info. Lucky me I discovered your site by chance, and I am stunned why this coincidence didn’t happened earlier! I bookmarked it.

  • http://www.youtube.com/watch?v=ReHRGmM2S6s Dana

    Hi there mates, its wonderful post on the topic of cultureand fully defined, keep it up all the
    time.

  • Pingback: Interview with Buenos Aires street artist Jorge Pomar in Paris

Previous post:

Next post: